1971

Le BRGM, un acteur engagé au niveau européen

Depuis de nombreuses années, le BRGM s’est engagé, à l’échelle européenne, dans plusieurs programmes de recherches, d’appui aux politiques publiques et de coopération internationale. Preuve de son investissement, le BRGM est l’un des membres fondateurs de l’association des services géologiques européens, EuroGeoSurveys, créée à la fin des années 90.

OneGeology-Europe : la carte géologique de l'Europe accessible à tous.
Le portail OneGeology-Europe met en ligne la carte géologique de l'Europe. © OneGeology

La construction d’un réseau européen en matière de recherches géologiques a débuté en 1971, à Orléans (Loiret, France) avec l’association Western European Geological Surveys (WEGS). Ce premier réseau, composé de 21 services géologiques nationaux (Europe occidentale, Scandinavie, Chypre, Grèce…) a permis de mettre en place un certain nombre de groupes de travail thématiques afin d’encourager le partage d’expériences et ainsi développer des projets communs. Déjà investi, le BRGM a souhaité contribuer à la création d’un service géologique au niveau européen. Avec les autres services géologiques de l’Union Européenne, ils créent à la fin des années 1990, EuroGeoSurveys. Cette association vise à répondre aux besoins des institutions européennes et à harmoniser leurs approches entres membres de l'Union européenne.

À travers ce réseau, le BRGM intervient ainsi progressivement, au niveau européen, sur l’ensemble de ses domaines d’activité : la géologie, les ressources minérales, la géothermie, le stockage géologie du CO2, l'eau, l'après-mine, les risques, les sols pollués et déchets, la métrologie, les systèmes d'information et leur interopérabilité. Il assure également une veille réglementaire, scientifique et technique sur ces domaines afin de mieux adapter ses propositions et ses activités.

Le BRGM assure un rôle majeur sur la scène européenne

Le BRGM prend une part active dans les programmes-cadres de recherche et innovation successifs de l’Union Européenne (PCRD), et ce depuis le 4ème PCRD. Au cours des 20 dernières années, il a ainsi contribué à plus de 160 projets collaboratifs.

Fort de son réseau européen, il se classe aujourd’hui parmi les quarante premiers participants français d’Horizon 2020, et le 7ème organisme de recherche français sur le Pilier consacré aux défis sociétaux (source : ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation, OpenData au 30 juin 2016).

Aussi, le BRGM participe aux politiques publiques européennes. Il se positionne à l’interface entre les autorités publiques, les responsables publics et privés et la recherche. Il est engagé dans des projets financés par le Fonds européen de développement régional (FEDER) ou dans le cadre de son volet de coopération territoriale via INTERREG.

Le BRGM confirme ainsi son rôle d’acteur français majeur de la Recherche et Innovation dans les domaines de l’environnement, des risques et de l’énergie sur la scène européenne.

Se positionnant désormais en tant que service géologique national français ayant une part déterminante dans la structuration de l’espace géologique européen, le BRGM a assuré deux fois la présidence d’EuroGeoSurveys en 1999 puis en 2005.

Retour au chapitre